SURVOLDELAHULPE (Since 2004!)

Bienvenue sur le premier Site traitant des Nuisances Aériennes à La Hulpe et dans le centre du Brabant wallon.

 

SITUATION!

Le site survoldelahulpe a été crée en octobre 2004 par un citoyen La Hulpois qui, s'étant installé en connaissance de cause dans une zone épargnée par le trafic aérien, s'est du jour au lendemain retrouvé à la croisée de plusieurs trajectoires d'avions se déplacant dans toutes les directions et à toutes les altitudes, de jour comme de nuit et ce, depuis la mise en oeuvre du plan de "dispersion" Anciaux. Ainsi, ce ne sont pas moins de 7 routes aériennes utilisées à diverses intensités qui survolent La Hulpe ou ses environs immédiats, dont la très controversée piste 01/19, tant en atterrissages qu'en décollages. En voici une brève description non-exhaustive:

Bien entendu, à une série d'exceptions près, le nombre de décibels émis par chaque avion est légèrement inférieur à celui enregistré dans les zones les plus exposées comme l'Oostrand, MAIS il est équivalent à celui enregistré par des sonomètres situés dans le Noord-Westrand, zone où les riverains sont beaucoup plus entendus que ceux des autres zones.
Toutefois, la multiplication des routes et des passages finit par provoquer un bruit de réacteurs pemanent tout au long de la journée et de la soirée, ce qui amène une dégradation sensible de la qualité de vie dans la commune, particulièrement en belle saison.

Survoldelahupe rejoint les exigences de la majorité des associations de Bruxelles et environs qui réclament, outre le retour à la situation historique qui prévalait avant le plan de "dispersion", l'utilisation de routes et pistes en fonction de la sécurité et de la densité des populations survolées, (et non en fonction de critères politiques), la création d'une autorité indépendante de contrôle des nuisances aériennes à l'image de l'ACNUSA en France, une gestion de l'aéroport respectueuse de l'environnement et tenant compte de la position géographique de celui-ci, enclavé en zone fortement urbanisée. Cette situation amène ces associations à considérer que l'aéroport ne peut plus fonctionner de nuit et que certaines activités comme e.a. le fret, l'intercontinental ainsi que le LOW-COST n'y ont plus ou pas leur place.

(*) La sixième phase du plan "Wathelet" de sinistre mémoire: Le 6 février 2014, la mise en oeuvre de la phase 'piste 25' du plan "Wathelet" déplace la trajectoire 'virage gauche' vers l'ouest afin de soulager la périphérie est de Bruxelles. Il en résulte une forte aggravation des nuisances dans le centre du Brabant wallon sur un axe sud - sud-est partant du nord de La Hulpe. En outre, c'est désormais le centre de la région bruxelloise qui est gravement touché par cette trajectoire fortement utilisée tous les jours de 6h00 à 23h00. Cet état de fait catastrophique va provoquer une mobilisation sans précedent avec entre-autres la création du mouvement 'pas-question', acteur désormais incontournable dans le dossier et qui par la pression du nombre obtiendra rapidement une remise en cause de cette nouvelle trajectoire. En Brabant wallon, la mobilisation fut moins visible et médiatique mais les plaintes furent tout de même nombreuses. L'ordonance de cessation obtenue en justice par la région de Bruxelles capitale au printemps 2014 achevera de sonner le glas de cette procédure qui sera stoppée par une instruction de moratoire appliquée avec plus ou moins de rigueur depuis le 2 avril 2015.

BONNE VISITE!

L'action du moment!

18/06/2015: Stop aux vols de nuit de 22h à 7h
PHOTO Il est temps de rendre le quotidien des (Métropolitains (N.D. SVLH)) Bruxellois moins pénible en demandant l’arrêt immédiat des vols de nuit de 22h à 7h
Les autorités communales de Woluwe Saint Lambert (Bxl) lancent une campagne invitant les citoyens à demander, dès maintenant, l’interdiction de tout survol nocturne au départ de l’aéroport de Bruxelles-National entre 22 heures et 7 heures ainsi que l’interdiction d’opérer à partir de ce même aéroport pour tous les avions les plus bruyants selon les normes de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI).
Une campagne d’affichage est organisée par la commune dans l’espace public, afin de défendre ce projet. Une mobilisation en masse des citoyens peut faire la différence...
...Vous êtes également invités à adresser un courrier à la Ministre fédérale Jacqueline Galant, chargée de la Mobilité et de Belgocontrol, dénonçant les nuisances liées au survol de la métropole et demandant l’adoption d’un plan de survol respectueux de la sécurité, de la qualité de vie et de la santé de tous les (Métropolitains (N.D. SVLH)) Bruxellois, tant en termes de nuisances sonores que de pollution...

Signal Prioritaire TOUTES LES ACTIONS ! Signal Travaux PLAINTES !

 
Pour vous convaincre du bien-fondé...

Un témoignage que tout le monde devrait lire et relire

L'aviation créatrice d'emplois?

L'avion et le changement climatique

28/11/2009: L'avion précipite l'ours polaire dans sa chute
PHOTO Le groupe activiste Plane Stupid lance une campagne choc où les ours polaires s'écrasent comme des mouches. Pour dénoncer le caractère assassin du transport aérien au sein de l'Europe.
L'ours polaire est la victime la plus médiatique du réchauffement climatique. L'atmosphère qui se réchauffe fait fondre les glaces et le territoire vital de l'ours se réduit comme peau de chagrin.
...Le message est clair: (PAR PASSAGER: N.D.SVLH.) chaque vol au sein du même continent crache 400kg de CO2 dans l'atmosphère. Soit le poids moyen d'un ours polaire. De quoi visualiser l'impact irrémédiable des vols domestiques sur le climat dans une société où l'expansion économique des aéroports reste souvent une priorité pour les gouvernements...
...L'aviation est le danger envers le climat qui grandit le plus rapidement. Mais au lieu de s'en soucier, les gouvernements programment toujours plus de vols...
signal danger ATTENTION: IMAGES CHOC!
LE SITE PLANE STUPID

L'impact sur la santé

logo information TOUTE L’ACTU !

À la Une

  1. 14/10/2015: Les riverains présentent une solution ’’miracle’’ au survol de Bruxelles: mais les négociations avec la Flandre s’annoncent rudes
    PHOTO Les comités de riverains de Brussels Airport font une nouvelle proposition pour réduire les nuisances sonores en raison du survol de leurs habitations: ils proposent de déplacer une des pistes. Explications.
    Pourquoi ne pas modifier les routes en déplaçant tout simplement une des pistes de l’aéroport de Bruxelles ? Selon les comités de riverains, cette solution permettrait de réduire de 2/3 le nombre d’habitants survolés par les avions qui décollent à Zaventem. Une solution miracle aux problèmes de survol de la capitale ?
    ’’Il existe une possiblité de plan à long terme. Cela passe par deux mesures. D’une part, le recul de la piste 25L de 1 kilomètre vers la droite. Pour les routes ’Canal’ et ’Delta’, il faudra utiliser des routes moins densément peuplées vers le Nord de Bruxelles. Au final, cela permet de passer de 1 millions de personnes survolées à 280.000 personnes survolée’’, a déclaré Antoine Wilhelmi, responsable de l’association ’’Pas question !’’.
    Coût estimé: plus de 60 millions d’euros
    Selon ce plan, les avions partiraient vers le Nord-Ouest de Bruxelles. Sur ce secteur, on passerait de 330.000 habitants impactés à 59.000. Quant au recul de la piste 25L vers l’Est, il permettrait aux avions d’éviter le survol de Bruxelles et d’une grande partie de sa périphérie en mettant tout de suite le cap vers le Sud-Est...
    14/10/2015: Les associations de riverains s’écorchent à nouveau sur les nuisances des avions
    PHOTO Quelques mois après avoir présenté un cahier de revendications communes, plusieurs associations de riverains ont laissé paraître mardi leurs divergences sur les propositions de la plus bruxelloise d’entre elles, l’asbl ’Pas question’, présentées mardi via le quotidien la Libre Belgique.
    Le tir de barrage est venu d’associations actives dans la périphérie est de l’aéroport.
    Schématiquement, ’Pas question’ propose d’allonger la nuit aérienne (de 22h00 à 07h00 au lieu de 23h00 à 06h00), pour s’orienter vers la suppression des vols de nuit, une revendication soutenue par les autres associations. Elle demande aussi la suppression pure et simple des routes du Canal et du Ring qui engendrent, ensemble, le survol de 430.000 personnes et de les remplacer par la route Denut (59.000 personnes) et une nouvelle à créer au nord du Ring pour les gros porteurs.
    ’Pas question’ plaide pour le déplacement de la piste 25 gauche de 1,5 km vers l’est, ce qui permettrait selon elle d’éviter le survol, des zones densément peuplées de Woluwe, Crainhem, Wezembeek-Oppem. En raison du délai nécessaire pour concrétiser un tel projet, l’association propose, en attendant, de faire de la courte piste 19 une piste préférentielle pour les décollages vers le sud et le sud-est.
    Pour l’Union belge contre les Nuisances des Avions (UBCNA), qui parle de solutions ’’dangereuses et irréalistes’’ engendrant le déplacement de tout le trafic sur le Brabant wallon ????? (N.D. SVLH)...

En temps réel

Dans le vent

Quelles pistes en service?

En images

L'enfer sous la 01

1/2 heure d'atterrissages en 01

L'évolution du trafic aérien en Belgique

GRAPHIQUE
a) Évolution du trafic depuis 1995:
TRAFIC AN 2000
b) Trafic en l'an 2000:
PREVISIONS 2010
c) Prévision de trafic
en l'an 2010:
PREVISIONS 2020
d) Pévision de trafic
pour l'an 2020:

(Cliquez sur les images pour les voir en grand format!)

EN BLANC: zones épargnées par le trafic aérien.

EN VERT: de 50 à 100 avions par jour!

EN JAUNE: de 100 à 150 avions par jour!!

EN ROUGE: plus de 150 avions par jour!!!